Actualités Retrouvez toutes nos actualités et évènements

actualite-maison-aaa-luxembourg-construction-maison-passive.png

Innov’Habitat obtient la certification AAA pour l’un de ses futurs projets au Luxembourg

Depuis 2017, la construction de maisons neuves au Luxembourg doit répondre à la classe énergétique la plus stricte appelée « AAA ». Les classes d’efficacité AAA indiquent l’efficacité énergétique, l’isolation thermique et l’impact environnemental. Cette dernière assure que toute nouvelle réalisation, qu’importe le système constructif, soit passive.

Ainsi, une maison passive AAA ne doit pas dépasser, selon le passeport énergétique, une consommation de chauffage de 22 kWh kWh/m²/an équivalent à 2,2 litres de mazout.

L’étanchéité à l’air n  doit répondre à cette valeur : 50 < 0,6 /h : cela signifie une absence totale de fuite dans l’habitation. C’est-à-dire qu’avec une différence de pression de 50 pascals, le flux d’air par heure doit correspondre à moins de 60 % du volume du bâtiment.

Enfin, la construction ne doit pas être dotée d’un système fixe de climatisation active et doit au contraire, posséder une  ventilation mécanique contrôlée (VMC) avec récupération de chaleur.

Spécialisée dans la haute performance énergétique, Innov’Habitat vous accompagne également au Luxembourg en répondant à l’ensemble de ces critères. Voici les performances atteintes par l’une de nos futures réalisations en cours de construction au Luxembourg :

performance energitique AAA luxembourg

Cette étude permet de placer Innov’Habitat au cœur de la construction passive pour les maisons individuelles mais également les locaux professionnels. Vous souhaitez en savoir plus sur ce futur projet ? Cliquez ici

construction passive luxembourg innovhabitat sur mesure (1)

 

Retrouvez plus d’informations sur les performances passives en France et au Luxembourg en consultant notre précédent article à ce sujet. Innov’Habitat vous accompagne dans tous vos projets de manière totalement personnalisée en fonction de vos attentes.

Pour aller plus loin – Lexique technique :

Le besoin en énergie primaire couvre les besoins en chaleur de chauffage et de préparation de l’eau chaude (rendement des installations techniques inclus) et tient compte de l’énergie supplémentaire requise pour le processus d’exploitation (production, extraction, transport, transformation, etc.) du vecteur énergétique utilisé.

Le besoin en chaleur de chauffage correspond à la quantité de la chaleur requise pour maintenir la température intérieure du bâtiment au niveau souhaité.

Les émissions de CO2 indiquent les gaz nuisibles au climat émis lors de la combustion d’énergies fossiles. Elles sont indiquées en tant qu’équivalents de CO2. Cette valeur prend en compte à côté du CO2 d’autres gaz nuisibles au climat (méthane,…) qui sont émis lors de l’obtention, du  conditionnement et du transport de l’énergie. Plus les émissions de CO2 engendrées par le conditionnement du bâtiment sont faibles, moins le bâtiment génère des nuisances au climat.

An représente la surface de référence énergétique du bâtiment d’habitation (généralement surface chauffée) en m².

Le crédit d’énergie primaire est égal à la partie efficace de l’électricité photovoltaïque dans le passeport énergétique.

actu2contactez-nous